Biarritz rue des Pins©C_Jost.jpg

Petite histoire de Biarritz

L’histoire de Biarritz, discret petit village basque de pêcheurs est très ancienne. La renommée de Biarritz, cité balnéaire de notoriété internationale est plus récente. La naissance de la ville remonte à la deuxième moitié du XIXe siècle, alors que Napoléon III et l’Impératrice Eugénie, les têtes couronnées d’Europe et des familles fortunées de l’époque firent de ce site sauvage une des plus fameuses destinations où il est de bon ton d’avoir sa résidence. Les belles demeures de Biarritz témoignent d’un passé glorieux où une société aisée développait un goût parfois effréné pour la fantaisie et l’exubérance.

Dans les années 1920, Biarritz est en plein essor et le tourisme se développe. Une architecture régionaliste émerge, mêlant le confort de belles villas bourgeoises aux spécificités de l’architecture locale qui constitue l’originalité du style néo‐basque qui se développe à Biarritz. A la même époque, l’Art Déco fait son apparition : le Casino municipal, l’Hôtel de ville et l’hôtel Plaza en sont les témoins. Au détour d’une rue, au bout d’une avenue, on découvre des villas où se mêlent Art Nouveau, Art Déco ou encore néo‐régionalisme basque, voire normand. Cette étonnante variété architecturale caractérise l’identité de la ville et fait son charme.

Source : Ville de BIARRITZ – Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP) 

Le Palais©C_Jost_M.jpg

Terre et côte d'exception

Biarritz est une terre de rencontres, de mariages et d’arrangements politiques : rois, empereurs, princes, hommes de haut‐rang, maharadja…présidents de la République et ministres y ont contribué à forger l’histoire, dont les conséquences peuvent être évaluées au niveau mondial. Pour recevoir, il fallait rester dans le faste ; c’est ce que les édiles biarrots et de grands personnages ont bien saisi, après la chute de l’empire et après les guerres, pour relever les défis de l’accueil d’exception.

 

La présence de grands personnages a entraîné la venue des artistes; mouvement qui s’est amplifié au fil du temps, et s’est perpétué des Années Folles à nos jours ; car il fallait « divertir » ; le divertissement a ouvert les portes à la création. Une grande partie du développement de l’art moderne s’est révélée à Biarritz : la mode, la peinture, le théâtre et principalement la danse et la musique.  caractérise l’identité de la ville et fait son charme.

Source : Ville de BIARRITZ – Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP)